Vous utilisez un navigateur non pris en charge.
Certaines fonctionnalités de ce site peuvent ne pas fonctionner correctement. Pour une expérience utilisateur optimale, veuillez consulter ce site en utilisant Chrome, Firefox, Safari ou Edge.

SARS-CoV-2

Informations sur le test

La résistance aux antimicrobiens entraîne des hospitalisations plus longues, une mortalité accrue et des coûts médicaux plus élevés

2,5 millions
Nombre de jours supplémentaires d’hospitalisation par an dans l’Union européenne (UE)4

1,5 millions d’euros
Coûts supplémentaires des soins de santé et pertes de productivité dans l’UE par an dus à la résistance aux antimicrobiens4,5

25 000
Le nombre annuel de décès dans l’UE dus à la résistance aux antimicrobiens4,5

Une meilleure gestion des antibiotiques avec GeneXpert®

Lorsque les acteurs de soins de santé actuels seront en mesure de déterminer rapidement si une infection est présente et si elle est pharmacorésistante, nous serons enfin capables d’aller au-delà d’un traitement empirique. Le diagnostic moléculaire à la demande peut vous aider à identifier une résistance en quelques minutes plutôt qu’en quelques jours. Le système GeneXpert® de Cepheid aide les professionnels de santé, qui sont en première ligne dans la lutte contre les résistances, à prévenir l'utilisation inappropriée des antimicrobiens et à préserver nos armes antibiotiques pour le présent et l’avenir. Cliquez ici pour télécharger la brochure consacrée au bon usage des antimicrobiens.

 

Nouveau plan d’action européen « Une seule santé » pour combattre la résistance aux antimicrobiens

En juin 2017, la Commission européenne (CE) a adopté un nouveau Plan d’action mondial pour combattre la résistance aux antimicrobiens, fondé sur le principe « Une seule santé ». Le plan s’articule autour de trois objectifs principaux :

  1. faire de l’UE une région de pratiques d’excellence en améliorant les données factuelles, la coordination et la surveillance ;
  2. promouvoir la recherche, le développement et l’innovation pour contrôler la dissémination de la résistance aux antimicrobiens ;
  3. donner forme aux objectifs mondiaux concernant la résistance aux antimicrobiens et les risques associés.

La CE reconnaît que les diagnostics sont essentiels pour différencier les infections bactériennes des infections virales et pour identifier la résistance aux antimicrobiens, afin que le traitement le plus adapté puisse être administré en temps opportun. Par conséquent, la CE a déclaré qu’elle voulait :

  • Soutenir la recherche sur le développement de nouveaux outils de diagnostic, en particulier les tests sur site chez l'homme et l'animal, afin de guider les praticiens dans l'utilisation des antimicrobiens
  • favoriser l’utilisation de solutions informatiques pour le développement d’outils de diagnostic des infections humaines et animales ;
  • encourager l’adoption de diagnostics dans les cabinets médicaux et vétérinaires, par exemple, par l’apport d’innovations.

Le rapport complet peut être consulté ici.

Livres blancs et webinaires connexes

Connecté pour de meilleurs résultats

Demande d’information
1. World Health Organization. “Antimicrobial resistance: global report on surveillance.” Juin 2014.

3. CDC. Antibiotic resistance threats in the United States, 2013. https://www.cdc.gov/drugresistance/threat-report-2013/index.html. Consulté le 12 juillet 2018.

4. ECDC. 
 Clostridium difficile infection. Consulté le 25 novembre 2014. http://www.ecdc.europa.eu/en/healthtopics/Healthcare-associated_infections/clostridium_difficile_infection/pages/index.aspx 

5. Gerding DN, et al. Measures to Control and Prevent Clostridium difficile Infection. Clin Infect Dis. 2008 Jan 15;46 Suppl 1:S43-9.

Référence : Commission européenne. Plan d’action européen « Une seule santé » pour combattre la résistance aux antimicrobiens. 29 juin, 2017.
Retour en haut de page
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink